Études

Traitement par résonance magnétique

Extrait de la littérature concernant des études cliniques randomisées, en double aveugle, avec contrôle contre placebo.

Des études cliniques ont démontré que le traitement par résonance magnétique permet une guérison ou amélioration lors des maladies suivantes :

  • Arthrite, restriction de la mobilité dans le cadre de problèmes articulaires. Trock D. H. et al.1993, J. Rheumatol – étude en double aveugle sur l’état après une fracture. 27 patients ont été examinés. On a obtenu des résultats significatifs pour les douleurs générales, les douleurs limitant la mobilité, la mobilité et la rigidité. Zucco F. et al.1985, Bioelectrochemistry and Bioenergetics Pujol L. et al. 1998, Neuroreport
  • Dépression (Pascual – Leone A. et al.1996, Lancet)
  • Troubles circulatoires (Skoromets A.et al. 1999, Neuroscience and Behavioral Physiology)
  • Enthésites et tendinites (Binder A. et al. 1984, Lancet : la coiffe des rotateurs a été examinée chez 29 patients réfractaires au traitement. Le traitement a duré 4 semaines. Des différences significatives ont été constatées par rapport au groupe traité par placebo.
  • Inflammations chroniques d’articulations, douleurs articulaires (nombreuses références dans la littérature)
  • Syndrome cervical, syndrome du tunnel carpien, sciatique, douleurs de l’articulation de la hanche, coxarthrose, gonarthrose, polyarthrite, traumatismes capsulaires (Pages I. H. et al. 1985, Z. Physiother.)
  • Déchaussement d’une prothèse de hanche, Borsalino G.et al., 1988, Clinical Ortopaedics and related Research – étude en double aveugle auprès de 32 patients. La densité minérale osseuse du cal qui s’est formé a été mesurée radiologiquement. Des différences statistiquement significatives ont été constatées là aussi. Cette endoprothèse de hanche déchaussée a été examinée (au moyen du Harris hip score) dans une autre étude en double aveugle de Kennedy (Kennedy W. F. et al. 1993, Clinical Ortopaedics and related research) chez 40 patients avec 6 mois de traitement. Le score a mis en évidence une différence statistiquement significative (53 % versus 11 %) versus placebo.
  • Fractures osseuses, Basset et al. 1989, Critical Reviews in Biomedical Engineering Sharrad W. et al. 1990, J Bone Joint Surg. Thawer H. A. 1999, Phys. Ther. Rev. – Méta-analyse de 10 études, dont 6 en double aveugle. Toutes les 10 études ont montré des résultats positifs dans cette indication, avec guérison rapide. Betti E. et al. 1999, Electricity and Magnetism in Biology and Medicine
  • Guérison osseuse après une opération des os, Thawer H. A. et al.1999, Phys. Ther. Rev.
  • Céphalées après traumatisme crânien, Grünner G. et al. 1985, EEG-EMG – 40 patients présentant différents symptômes de céphalées ont été examinés. Des changements sous traitement par champs magnétiques ont été objectivés à l’EEG. Un traitement par champs magnétiques est utile lors de céphalées.
  • Inflammation du muscle, myalgie, Pujol J. et al. 1998, Neuroreport
  • Crampes musculaires, Skoromets A. et al.1999, Neuroscience and Behavioral Physiology Richards T. et al. 1997, J. Alten, Complement. Med.
  • Crispations musculaires, Nielsen J. et al. 1996, Multiple sclerosis
  • Tensions nerveuses, Richard T.L. et al. 1997, J. Altern, complement. Med.
  • Osteoporosis Tabrah F. et al. 1990, J. Bone and Mineral Research – la densité minérale osseuse a été examinée chez 20 patients. On a constaté une augmentation significative de la densité minérale osseuse. L’étude a duré 12 semaines, 10 heures par jour. Bilotta T. W. et al. 1993, Electricity and Magnetism in Biology and Medicine Giordano N. et al. 2001, Current therapeutic
  • Psoriasis, Castelpietra R. et al. 1984, Minerva Med.
  • Rhumatisme, Giordano N. et al. 2000, Clin. Exp. Rheumatol. Ganguly K. et al. 1998, J. Indian Med. Assoc.
  • Douleurs dorsales, Pages I. H. et al. 1985, Z. Physiother. – étude contrôlée auprès de 228 patients. Aucune signification statistique n’a été calculée. Chaque patient a reçu une série de 5 séances individuelles de 20 minutes. Zucco F. et al. 1985, Bioelectrochemistry and Bioenergetics
  • Douleurs de nature variée (nombreuses références dans la littérature)
  • Douleurs chroniques de l’épaule, Binder A. et al. 1984 , Lancet
  • Ténosynovites, traumatismes de tendons, épicondylite, Pujol J. et al. 1998, Neuroreport
  • Acouphène, Roland N. et al. 1993, Clin. Otolaryngol.
  • Ulcères de jambe, mauvaise cicatrisation des plaies, Stiller M. et al. 1992, Brit. J. Dermatol. – étude contrôlée versus placebo. 31 patients dans le groupe sous traitement actif, 13 patients traités par placebo. Le traitement a duré 8 semaines. Une guérison accélérée de 47 % des ulcères de jambe a été consatée sous traitement actif, par rapport à 42 % dans le groupe traité par placebo (résultat statistiquement significatif). Dans une autre étude (Ieran M. et al. 1990, J. Orthop. Res.), 44 patients ont été traités en double aveugle pendant 90 jours, avec des résultats statistiquement significatifs.
  • Traumatismes de la colonne vertébrale, Pages I. H. et al.
  • 1985 , Z. Physiother. Zucco F. et al. 1985 , Bioelectrochemistry and Bioenergetics
  • Traumatismes et opérations des corps vertébraux, Mooney V. et al. 1990, Spine
  • 1327 articles de 4119 auteurs, concernant 331 domaines d’utilisation, se trouvent actuellement dans la base de données des études sur le traitement par champs magnétiques !